Oersted

Premier satellite danois lancé en 1999, Oersted a cartographié sur plus d'une décennie le champ magnétique de la Terre. Le CNES a apporté sa contribution à la partie scientifique de cette mission.

Oersted est un micro-satellite de 62 kg doté d'un bras de 8 m de long sur lequel sont disposés un magnétomètre scalaire et un magnétomètre vectoriel. Les données fournies par ces 2 instruments ont été intégrées dans de nombreux modèles du champ magnétique terrestre et ont permis d'explorer, par exemple, les mouvements dans le noyau fluide de notre planète, les anomalies magnétiques de la lithosphère et de constater une accélération du déplacement du pôle Nord magnétique.

Présents sur le ''corps'' même du satellite, 6 détecteurs de particules chargées ont initiés de nouvelles études sur les interactions entre la magnétosphère terrestre et le vent solaire, ainsi que les phénomènes tels que les aurores boréales et les orages magnétiques.

Oersted a été lancé le 23 février 1999 par une fusée Delta II depuis Vandenberg (États-Unis). Les agences spatiales américaine (NASA), européenne (ESA), allemande (DLR) et française (CNES) ont apporté leur contribution pour la partie scientifique de la mission. Le CNES a fourni le magnétomètre scalaire développé par le laboratoire LETI du CEA.